31
Mai

Comment chauffer une piscine ?

Face à certaines températures, il est très agréable de chauffer sa piscine pour en profiter pleinement. Certains départements souffrent du froid plus que d’autres et dans ces cas-là, toutes les solutions efficaces sont à étudier. L’eau de la piscine doit au minimum se situer à 20 degrés, mais l’idéal est bien sûr de pouvoir atteindre les 28 °C. Divers systèmes peuvent vous aider à parvenir à un tel résultat en utilisant l’énergie solaire ou alors des systèmes électriques, mécaniques ou thermiques tout aussi efficaces. Il ne vous restera plus qu’à porter votre choix sur le matériel qui vous semble le plus accessible.

Pour faire chauffer une piscine tout en faisant des économies d’énergie, le chauffage solaire est la parfaite méthode à employer. Plus votre zone d’habitation est ensoleillée, plus il vous sera avantageux de penser à l’installation de panneaux solaires, ainsi qu’à un tapis solaire (système de tuyauterie) qui sera constitué de tout le mécanisme pour chauffer effectivement l’eau de la piscine.

Un circuit de tuyaux en polypropylène aura pour tâche de chauffer l’eau et de le renvoyer dans le bassin de la piscine au moyen de buses annexes. La piscine reste ainsi constamment chauffée durant la baignade, et tant que l’électricité issue de l’installation solaire continue de fonctionner.

La bâche solaire est également une solution économique. Il s’agit d’une couverture qui devra être posée au-dessus de la piscine et qui apportera de la chaleur à l’eau qui s’y trouve. Le chauffage ne sera pas continu par contre, puisque vous devrez ôter la bâche au moment de vous baigner.

À la place de ce type de chauffage effectué avec du matériel solaire, vous pouvez penser à un abri pour votre piscine et par temps de froid. L’eau de la piscine devient ainsi naturellement chaude au moyen d’un effet de serre. En effet, votre abri de piscine accumulera la chaleur émanant du soleil et il pourra également maintenir la température à un bon niveau.

L’acquisition d’un échangeur thermique figure parmi les choix que vous pouvez faire lorsqu’il vous faut chauffer votre piscine, mais également si vous possédez une chaudière. L’installation de l’échangeur est relativement aisée et l’eau de votre piscine verra sa température monter très rapidement. La rapidité de chauffage dépendra aussi de la taille de la piscine et du volume d’eau qui s’y trouve.

À défaut d’une chaudière, vous pouvez tout aussi bien user d’une pompe à chaleur. Votre piscine sera ainsi bien chauffée et l’utilisation pourra se poursuivre, quelle que soit la saison. La pompe agit directement dans le réseau de filtration de la piscine. Elle n’est pas non plus encombrante puisqu’elle doit être placée à l’extérieur de la maison, dans le jardin. Son efficience est d’ailleurs jugée bien meilleure que celui de la chaudière.

Le réchauffeur électrique est une autre option qui est également à installer au niveau du circuit de filtration. Sa pose nécessitera des buses de même qu’une pompe à chaleur. Que votre piscine soit hors-sol ou enterrée, ce système pourra vous servir efficacement à chauffer la piscine. Par contre, le réchauffeur électrique n’est pas aussi économique que les systèmes précédents, à moins de l’utiliser conjointement à une installation solaire.