02
Juin

Comment faire un mur en pierre ?

La construction d’un mur en pierre est plutôt facile, mais pas forcément à la portée de tout le monde. Un mur en pierre doit être parfaitement posé, car s’il est mal construit, il peut constituer un grand danger pour vous et pour vos proches. Astuces Déco brico vous conseille et vous renseigne sur les différentes étapes à suivre pour construire un mur en pierre en toute sécurité. Vous aurez notamment besoin d’une pelle, d’une truelle, d’une taloche, de pierres, d’un mortier, de ballast, de fil à ligaturer, de fers à béton, de piquets de bois, de cordeaux, d’un niveau à bulle et de cailloux pour blocage.

Avant de commencer la construction de votre mur en pierre, délimitez le périmètre de votre futur mur à l’aide des cordeaux. Utilisez la pelle pour creuser des fondations d’au moins 40 centimètres de profondeur et en ce qui concerne la largeur, comptez une distance deux fois plus grande que la largeur du mur en pierre désiré. Versez une couche de 10 centimètres environ de cailloux de blocage à l’intérieur des fondations, comprimez-les bien et ajoutez le ballast par-dessus. Vous devez ensuite étaler du mortier sur environ 10 centimètres d’épaisseur et poser, tous les 15 centimètres, des fers à béton reliés par des fils à ligaturer sur la couche de mortier. Déversez une autre couche de mortier sur 10 centimètres et égalisez le tout. Il faudra laisser le mortier sécher pendant au moins une dizaine de jours. La prochaine étape consistera à faire le tri parmi les différentes pierres que vous avez à votre disposition afin de choisir celles que vous utiliserez. Les pierres peuvent varier en fonction des régions et selon les types de carrières à proximité de chez vous. Si vous optez pour des pierres naturelles (qui sont irrégulières), il faudra les répartir en différentes catégories. Les pierres les plus longues seront posées sur l’épaisseur, les plus petites au milieu du mur et les plus belles et régulières sur les angles.

Une fois que vous avez fait le choix et le tri des pierres et que les fondations sont sèches, c’est le moment de passer à l’élévation de votre mur en pierre. Tracez deux lignes droites sur la fondation séchée avec les cordeaux et les piquets de bois. Étalez une première couche de mortier (vous pouvez faire un mélange avec de la chaux pour une fixation encore plus solide) avec une truelle et commencez à poser les pierres sur la première rangée en entamant par les coins extérieurs. Faites pénétrer le mortier dans les interstices avec la truelle. Répétez la même manœuvre rangée par rangée, en veillant à couvrir avec de nouvelles pierres les précédents interstices. Il faudra utiliser chaque fois des pierres de tailles différentes pour que la pose soit plus compacte. Contrôlez, à l’aide du niveau à bulle, l’inclinaison du mur entre chaque rangée. Au niveau de la dernière rangée, mettez du mortier uniquement, aplanissez avec une taloche et laissez sécher pendant plusieurs jours. Si vous ne souhaitez pas un mur lissé, posez-y des pierres de tailles différentes dans le sens vertical, pour donner un rendu plus naturel.