31
Mai

Comment tailler un lilas ?

Le lilas est un arbuste dont la floraison est magnifique spécialement au printemps. En prendre soin est une tâche relativement simple, à condition de savoir s’y prendre correctement et d’y apporter les bons gestes. L’un des gestes essentiels au bien-être du lilas est sa taille périodique. Astuce Déco brico vous renseigne sur les précautions à prendre avant d’effectuer une taille de lilas tout en décrivant les étapes à suivre pour une bonne taille de votre plante. Amateur ou professionnel en jardinage, découvrez tout ce qu’il faut savoir pour une taille idéale du lilas et pour maintenir votre bel arbuste en parfaite santé, durant toutes les saisons de l’année.

Lorsque vous plantez le lilas, il est absolument essentiel d’éviter de le tailler immédiatement, car votre arbuste a besoin de temps afin de se créer une base solide sur laquelle il pourra fleurir. En effet, le lilas ne fleurit que sur le bois vieux d’une année au moins et non pas sur celui de l’année en cours. Il est donc important de commencer à le tailler seulement après ses premières floraisons. La nécessité de tailler le lilas tient au fait que cela permet de lui donner un aspect esthétique et élégant. Mais la taille ne vise pas seulement un but d’esthétique. Tailler le lilas permet également de lui assurer une longue vie et une belle floraison chaque année. Astuce Déco brico vous recommande d’ailleurs d’effectuer une taille systématique des surgeons qui apparaissent sur la plante afin d’éviter qu’ils ne l’épuisent. En dehors des tailles de surgeons, vous pouvez être amené à effectuer des tailles d’entretien de votre plante : ces tailles se réalisent sur des parties précises de l’arbuste et à des moments bien définis, notamment après la floraison. Ce n’est cependant pas un exercice à répéter chaque année, mais en moyenne tous les cinq ans afin de décharger légèrement la plante.

Lorsque vous décidez de tailler votre lilas pour l’entretenir, vous pouvez vous servir d’un sécateur ou d’une scie d’élagueur, selon la taille, la robustesse et l’âge de l’arbuste. Le sécateur est généralement beaucoup plus pratique puisque les coupes qu’il faut réaliser sont simples et nettes. Pour réaliser une coupe utile, il est important de bien distinguer le bois de l’année précédente du nouveau bois afin de ne pas ralentir l’arbuste dans son développement. Dès que s’effectue la défloraison, la priorité quand l’on réalise une taille, est de retirer toutes les fleurs fanées qui gâchent l’esthétique de la plante. Ensuite, il faut tailler les branches mortes qui la déséquilibrent. Il est important de ne couper que l’extrémité des branches envahissantes sur un lilas plutôt jeune afin de favoriser la pousse de nouvelles tiges. Veillez bien à aérer le centre de l’arbuste en coupant les branches qui l’encombrent afin que la lumière et l’air puissent donner à votre lilas un bel aspect. Si vous avez des difficultés à faire la différence entre le vieux bois et celui de l’année en cours, l’hiver est le moment idéal où vous pouvez réaliser votre taille sans risquer de vous attaquer aux mauvaises branches, car la distinction est plus aisée à faire.